Comment ne plus être une éponge à émotions ?

Vous allez y apprendre : 

1. Êtes-vous une éponge émotionnelle ?

2. Apprendre à se protéger

3. Identifier ses émotions

4. Repérer une relation toxique énergivore

5. Décharger ses émotions et retrouver son calme 

   Alors suivez GRATUITEMENT ce défi de 5 jours 

(5 mails – des exercice concrets pour passer à l'action) pour mieux gérer vos émotions au quotidien.

Votre email est uniquement utilisé pour vous envoyer ma lettre d`information ainsi que des informations concernant mes activités commerciales ou non. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Elles ont découvert le défi « Comment ne plus être une éponge à émotions » et voici leurs avis :

« Il m’a permis déjà de me poser. De prendre du temps pour moi, en réfléchissant à ma façon de gérer mes émotions.

Il m’a permis de comprendre que si on ajoute les émotions des autres à ses propres émotions, ça fait beaucoup. Qu’il existait une distance juste entre se foutre complètement des autres et être en forte empathie. Il m’a fait prendre conscience qu’il ne faut pas tout garder pour soi, qu’à un moment donné il faut « essorer l’éponge ».

Il m’a donné quelques pistes pour commencer à le faire moi-même. Il m’a aidé à mieux reconnaître mes émotions, plus finement qu’avec les 4 ou 5 émotions de base. Par exemple, je ressens souvent de l’ennui, je ne m’étais jamais dit que c’était une émotion, là je l’ai trouvé, et j’ai vu dans quelle tranche il se trouvait (aversion) et entre quelles autres émotions. Ça m’a fait réfléchir dessus.

Il m’a fait entrevoir que l’hypersensibilité pouvait être une force. Je ne sais pas encore comment mais j’ai hâte de le découvrir avec le contenu qui arrive bientôt, mais ça m’a déjà beaucoup apporté.

Il m’a montré que je n’étais pas toute seule, et même qu’il y a certainement des personnes beaucoup plus sensibles que moi, et donc je me suis dit que je ne m’en sortais pas si mal.

Il m’a déjà donné un peu de confiance en moi, l’impression de pouvoir prendre les rênes, et du coup m’a donné l’envie de travailler davantage sur le sujet de l’hypersensibilité. C’est une première étape, je le ressens un peu comme quelque chose qui permet de mettre le pied à l’étrier et donne envie de se mettre (ou remettre) en selle.

En plus, je le trouve joyeux, il m’a mise de bonne humeur. Merci à vous »

« Je viens de m’inscrire au défi de 5 jours sur comment ne plus être une éponge à émotions. Et je reçois l’email de première jour, c’était très intéressant de découvrir que finalement l’hypersensibilité est un trait de personnalité. Donc c’est normal. En lisant la description de ce qu’est l’hypersensibilité je me suis trouvée ! Je disais : oui c’est vrai ! (…)

Voilà merci beaucoup pour ce défi, je pense que je vais mieux me connaître donc accepter cette hypersensibilité. »

« J’ai débuté votre programme hier. (…) Cela me permet principalement de me poser des questions sur mes réactions et mes émotions. Et également de me rassurer sur le fait que je ne soit pas la seule à être mal à l’aise avec ces ressentis. »

.

.

Je m’appelle Christa Morille et j’aide les super-héroïnes hypersensibles des temps modernes stressées, apeurées, ensommeillées, perdues, à retrouver leurs super-pouvoirs (sérénité, confiance, vitalité, …) et leur chemin personnel ou professionnel.

A bientôt !

.

.